Apple modifie les règles iOS pour les applications de jeux en argent réel

casino

Changements des règles pour les développeurs

Enfoui profondément parmi un certain nombre d’annonces clés lors de la conférence WWDC 19 d’Apple, lundi dernier, il y a un changement de ligne directrice pour les applications de jeu disponibles sur l’App Store. Apple se repositionne comme fournisseur de divertissements plutôt que comme un développeur de matériel, les annonces comprenant la mise hors service d’iTunes, le déploiement d’iOS 13, une meilleure protection des données des enfants et de nouveaux ordinateurs portables. Et parmi les directives mises à jour pour les développeurs d’applications, il y avait une note selon laquelle, à partir de maintenant, toutes les nouvelles applications de jexu doivent être natives à iOS. Les documents existants doivent être mis à jour d’ici le 3 septembrne prochai. Le changement important pour de telles applications est qu’elles ne permettent plus l’utilisation de l’argent réel.

  „ Ligne directrice 4.7. Les jeux HTML5 distribués dans les applications peuvent ne pas donner accès aux jeux en argent réel, aux loteries ou aux dons de charité, et peuvent ne pas soutenir le commerce numérique. Cette fonctionnalité n’est appropriée que pour le code qui est intégré dans le binaire et qui peut être revu par Apple. Cette directive est maintenant appliquée pour les nouvelles applications.” Les applications existantes doivent être conformes à cette directive d’ici le 3 septembre 2019.

Les directives mises à jour sont clairement destinées à bloquer toute possibilité de jeu sur un iPhone ou un iPad. Les directives précédentes dans la section 4.7 Jeux, Bots Etc prévoyaients : “Les applications peuvent contenir ou exécuter un code qui n’est pas intégré dans le binaire.”

Devenir natif

Ce changement apparemment minime, que tout le code doit maintenant être intégré, signifie que les nouvelles applications de jeu doivent être natives à iOS, ou les applications existantes mises à jour au standard natif. Apple préfère les applications natives parce qu’elles fonctionnent mieux, tirant parti de l’iOS d’un appareil pour charger plus rapidement et offrir de meilleures performances.  Le changement obligera les développeurs à construire une version complètement autonome d’une application de jeu, totalement différente de celle d’Android s’ils veulent qu’elle soit approuvée pour l’App Store. La création d’applications prend du temps et coûte cher ; les développeurs contournent ce problème en créant une application standard qui peut être modifiée pour différents systèmes mobiles – iOS, Android ou Windows. Pour les principaux développeurs de jeux, le coût de création d’applications de jeux iOS natives est facilement abordable. Ces entreprises gagnent des millions, et les coûts de développement d’applications sont minimes en comparaison.

Les petits développeurs devront prendre des décisions sur la question de savoir si la mise à jour de leurs applications ou le développement d’applications natives pour iOS en vaut la peine. Certains peuvent tout simplement choisir de retirer leurs applications de l’App Store.

Globalement, iOS d’Apple est utilisé par environ 505 millions d’utilisateurs, contre 1,4 milliard pour Android, ce qui représente 74,45% du marché des smartphones. Les États-Unis et le Royaume-Uni sont les marchés importants pour iOS. L’an dernier, environ 44,6% des propriétaires américains de smartphones ont opté pour Apple, contre 55,4% pour Android. Au Royaume-Uni, la part de marché d’Apple sur iOS jusqu’en mars 2019 était de 49,3%.

Apple a en outre annoncé lundi qu’il lance un iOS séparé pour iPad à l’automne qui le rendra plus fonctionnel comme un ordinateur de bureau. Pour de nombreux petits développeurs, le coût de construction de deux versions d’une application iOS native sera prohibitif, et n’en vaudra pas la peine même pour les marchés lucratifs des États-Unis et du Royaume-Uni.

La position anti-gambling d’Apple

Apple a l’habitude d’être anti jeux d’argent. Il a souvent lancé des applications dans des pays où les jeus sont interdits ou fortement restreints. L’été dernier, le géant de la technologie a sorti environ 25 000 applications de jeu de son App Store en Chine. Les jeux de hasard sont illégaux en Chine, sauf à Macao où il existe des casinos agréés. L’interdiction s’étend aux applications pour smartphones et la purge d’Apple est intervenue après une pression médiatique soutenue. Apple a annoncé dans une déclaration : “Sont interdites et illégales les applications de jeu sur l’App Store en Chine. Ainsi, nos équipes ont déjà supprimé de nombreuses applications et banni également de nombreux développeurs qui avaient essayé de diffuser des applications de jeu illégales sur notre App Store, et nous redoublons sans cesse d’efforts pour les détecter, les bloquer et les empêcher d’être installées sur l’App Store.”

En août 2018, la Norwegian Gaming Authority a demandé à Apple de retirer 38 applications de jeu de son App Store en Norvège. Sur demande, Apple a également bloqué l’accès IP à ces applications si les joueurs norvégiens parvenaient à les télécharger depuis l’App Store d’un autre pays. L’organisme de réglementation norvégien a rappelé à Apple que ses lignes directrices en matière d’applications stipulent : “Les applications qui offrent des jeux en argent réel (p. ex. paris sportifs, poker, jeux de casino, courses de chevaux) ou loteries doivent avoir les licences et permissions nécessaires dans les endroits où l’application est utilisée, doivent être limitées à ces endroits, et doivent être gratuites sur l’App Store.”

Apple a purgé 700 autres applications de jeu en Chine en novembre 2018.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *